Vive la campagne

0

Début mars, la campagne se réveille doucement. Le printemps pointe son nez, les perce-neige et les primevères repeignent les prairies de multiples couleurs. Par les pluies abondantes la terre des chemins est devenue lourde, d’aucuns semblant l’ignorer, continuent d’avancer, les bottes de plus en plus chargées de boue.

François a perdu son « l » droite et le mot d’ordre devient maintenant :

« Filons ! »

C’est en tout cas ce que Jean pense.

 

Laisser un commentaire