La police au service de la population.

Commentaires fermés

J’ai mal dormi.

Au fond de ma campagne, loin des agitations urbaines, il m’arrive de me sentir inutile. Pas grave : « il faut savoir être heureux en ne servant à rien ». C’est vrai. Mais il existe des injustices insupportables. Y en a-t-il d’autres  d’ailleurs ?

On le sait, ce n’est pas un scoop, la police est au service de l’Etat. Quel que soit l’Etat. C’est fait pour ça, la police. Faire respecter les règles décidées par les détenants du pouvoir, et, dit-on, pour protéger la population. Il est des faits qui font émerger des questions, qui ramènent à la conscience des réalités passées sous silence par les médias.

Protéger la population ? Oui, mais laquelle ? Faire respecter les règles ? Quelles règles ? quelles valeurs ?

J’ai mal dormi parce que j’ai regardé 2 petites vidéo avant de me coucher. J’aurais pas du.

La première, c’est l’expulsion des « squatters » du terrain destiné au grand projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Que défendent-ils ? D’abord l’idée que notre société mourra de vouloir toujours se développer en voyant toujours plus grand les infrastructures coûteuses qui ne servent qu’à consommer toujours davantage sans se soucier de répondre aux véritables besoins. Ils défendent des poireaux contre des avions. A chacun de choisir.

Ça donne envie d’aller les aider. Car entre les deux, j’ai choisi mon camp. Ceci étant, la police, en les expulsant, défend la position du gouvernement qui tient à son projet. On peut le comprendre, la police, c’est fait pour ça, même si ça met en colère.

La seconde vidéo, C’est à Paris que ça se passe.

Devant l’Hôpital Tenon, centre IVG réouvert depuis peu après quelques déboires, une manifestation dans la rue : des chrétiens opposants à l’IVG prient dans la rue et lancent des slogans insultants. Des passants, qui font leur marché, sont irrités par ces prières. C’est comme ça tous les mois. La police intervient : Elle expulse les passants qui font leur marché. Elle protège les manifestants. (de qui ont-ils donc peur ?).

Comme dans l’exemple précédent, la police protège la population et fait respecter la loi ? L’IVG est interdit en France ? et la prière dans la rue autorisée ? Les musulmans s’en souviennent. La police au service de l’État, mais pas l’État de droit. Bras droit armé du pouvoir, la police ici montre la face cachée d’une dictature en germe. J’ai mal dormi parce que j’avais envie d’aller m’y confronter. Nous devrions tous nous lever et dire stop.

Ce matin, j’apprends que les sans abris, en grève de la faim à Lille, ont fini par être expulsés.

Depardieu a raison, au train où vont les expulsions tous azimuts, il vaut mieux qu’il parte de lui-même, on ne sait jamais, avec la police…

En tout cas, c’est ce Jean pense.

(et je suis d’accord avec lui)

voir la vidéo

Même si c’est un peu long (11′), je vous conseille d’aller jusqu’au bout. Vous ne devriez pas en sortir indemne.

 

Les commentaires sont fermés.